Alexandra Louis

C'était le 27 septembre

À l'assemblée nationale

C'était le 27 septembre

27 Septembre 2021

Le courage exemplaire de défendre les valeurs de la France, jusqu’au sacrifice ultime, dans la résistance de Missak Manouchian ; Les centaines de milliers de moments heureux ou tristes accompagnés de la voix de Charles Aznavour ; La beauté sauvage et la violence parfois crue de Marseille baignée dans la lumière des films d’Henri Verneuil ou de Robert Guédiguian.

En France et particulièrement à Marseille, on sait que notre destin et notre culture sont intimement liés à ceux de l’Arménie.

L’Arménie célébrait cette semaine les trente ans de sa deuxième déclaration d’indépendance. Mais cet anniversaire est terni par les évènements tragiques qui ont fait basculer dans l’horreur, voilà un an, le 27 septembre 2020, la destinée des Arméniens à la suite de l’attaque illégitime de l’Azerbaïdjan soutenue par le régime d’Erdogan.

Cette guerre sanglante a été le théâtre d’exactions inqualifiables, de tortures, de destructions, de viols des règles les plus élémentaires du droit international. Des prisonniers de guerre sont encore aujourd’hui aux mains du régime d’Aliyev laissant leurs proches dans une insoutenable inquiétude.

Aujourd’hui encore, un an plus tard jour pour jour, cette plaie reste donc ouverte et la menace de l’Azerbaïdjan, avec le concours du régime Turc d’Erdogan, plane plus que jamais sur l’existence même de l’Arménie tout entière comme nation indépendante. Cette menace est d’autant plus prégnante que le régime d’Aliyev entretient une haine irraisonnée à l’égard du peuple arménien.

Comme membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, je tiens à attirer l’attention des Français sur cette situation. Nous ne pouvons fermer les yeux sur le sort d’un pays frère et nous avons tous notre rôle à jouer dans la dénonciation de ces violations du droit international.

Plus particulièrement, je voudrais évoquer la situation actuelle des prisonniers de guerre arméniens en appelant solennellement les dirigeants de l’Azerbaïdjan à les libérer.

La paix du Caucase, la paix de l’Europe ne se trouveront qu’au prix de la recherche d’un destin apaisé pour l’Arménie.

Contact

Nous trouver à Marseille

73 rue Alphonse Daudet 13013 Marseille

Contact: 09 61 61 18 57

contact@alexandra-louis.fr

Nous trouver à Paris :

126 rue de l'Université 75007 Paris

Contact: 01 40 63 31 57

alexandra.louis@assemblee-nationale.fr



Derniers Tweets



Sites utiles

Alexandra Louis à l'Assemblée


Réalisation : Agence SUNMADE